BURNE-JONES (E.)


BURNE-JONES (E.)
BURNE-JONES (E.)

BURNE-JONES sir EDWARD COLEY (1833-1898)

Élève et disciple de Rossetti, Edward Burne-Jones paraît dominer et dépasser les règles, peut-être trop contraignantes, de la confrérie préraphaélite. Celle-ci, fondée en 1848, se proposait de rénover les thèmes et les modes d’expression de l’art anglais très soumis à l’emprise de la Royal Academy. Des peintres tels que Hunt, Millais ou Rossetti exigeaient un «retour à la nature» qui, seul, disaient-ils pouvait apporter à l’art les bases d’un renouveau durable. Malgré cette prise de position, l’iconographie du groupe garde essentiellement comme sujets d’inspiration les sources classiques: histoire, littérature et religion. En outre, le maintien de la perspective définie à la Renaissance et l’emploi contraignant du dessin limitent les possibilités d’expression. Inspirés presque exclusivement par les œuvres des primitifs italiens, ces artistes se situaient dans une tendance opposée aux conquêtes formelles de Turner et aux «ouvertures» fantastiques proposées par Blake ou Fussli. Burne-Jones fut la figure la plus importante de la dernière période du mouvement; il fait ses études à la King Edward’s School de Birmingham, et ses premières œuvres doivent beaucoup à l’influence de son maître. Vers 1880, il est déjà célèbre et en 1889 il expose en France une toile intitulée Le Roi Cophetua et la Jeune Mendiante , 1883 (Tate Gallery, Londres).

Les sources d’inspiration de Burne-Jones sont littéraires (Malory, Chaucer, Morris), mais un courant fantastique qui lui est propre semble soutenir son œuvre et en constituer l’architecture secrète. Des ruptures de sens subites qui font basculer ses personnages dans une immobilité hiératique (L’Enchantement de Merlin , 1874; L’Échelle dorée , 1880, Tate Gallery, Londres) ne sont pas sans évoquer la théorie de la «belle inertie» prônée par Gustave Moreau.

Dans l’œuvre de l’artiste anglais apparaissent aussi des méthodes de travail qui donnent à la peinture une dimension onirique, en particulier le refus de l’action et la volonté de demeurer à l’écart de la description. Le type féminin créé par le peintre se rapproche sensiblement des «femmes fatales» de Moreau, et l’homme semble effacé et presque victime de cette présence féminine (L’Histoire de Pygmalion , 1879, City Museum, Birmingham).

Burne-Jones, qui a aussi réalisé des décorations à fresque, des cartons pour des tapisseries et des aquarelles remarquables, incarne la tendance la plus originale de l’art préraphaélite. Ses œuvres se rattachent aux expériences fantastiques qui jalonnent la peinture européenne pendant la seconde moitié du XIXe siècle, expériences qui préfigurent l’exploration onirique des surréalistes.

Encyclopédie Universelle. 2012.